Condé en course

Condé de nouveau en course pour « Course en Cours »

Dimanche 17 avril au Pasino de Saint-Amand-les-Eaux avait lieu la première étape de « Course en Cours » pour les élèves du Lycée du Pays de Condé. Course en cours est un concours créé en 2006 par l’Académie de Versailles, et qui s’est ensuite étendu dans toutes les académies de France pour devenir un concours national. Parrainé depuis 2007 par des groupes industriels français spécialisés dans l’automobile et l’ingénierie (Renault, Dassault Systèmes et PFA), le concours attire chaque année plus de 8000 équipes de 4 à 6 élèves collégiens et lycéens. Accompagnées par leurs professeurs, par des tuteurs issus des centres de ressource comme des universités, de grandes écoles, des lycées techniques mais aussi par les parrains du concours, chaque équipe doit concevoir et fabriquer une mini voiture de course électrique, un stand, un portfolio décrivant son projet et des tenues distinctives.

Organisé par M. Jackowski, Condé en Course est la sélection interne au Lycée du Pays de Condé de la compétition nationale. Il s’agit d’un concours de présélecton de la ou les meilleures équipes du lycée. Les projets les plus aboutis, les voitures les plus performantes seront alors sélectionnés par un jury constitué de professeurs du lycée, qui les enverra en finale régionale, à Lille le 11 mai prochain. Le déroulé de Condé en Course est le même que celui de Course en cours. Les équipes, composées d’élèves de 2nd SI (Sciences de l’Ingénieur) et CIT (Création et Innovations Technologiques), présentent leur projet devant le jury puis s’affrontent à travers différentes courses sur une piste de 15 mètres de long.

Des mini-voitures des éditions précédentes, de 2009 à 2015, ont été exposées lors de cet événement. Comme l’explique A. Dessenne, « les réalisations ont évoluées avec le temps, même si l’aérodynamisme des voitures a toujours été une variable importante pour gagner en vitesse. En 2009, les voitures étaient produites dans un bloc de balsa qui était alors imposé par la compétition. En 2010 est apparue la problématique écologique. Les matières n’étaient plus imposées et l’équipe a donc optée pour de la paraffine. L’avantage est qu’on peut la faire fondre et la réutilisée autant de fois qu’on le veut. En 2011, on a opté pour un moteur électrique, d’où le fait que la voiture soit plus grosse. Il y a le moteur et la batterie à l’intérieur. La saison 2012 a vu l’amélioration des roues : les pneus ont été moulés sur la roues afin d’éviter les déchaussements. En 2014, deux moules ont été utilisés, le premier pour faire la carrosserie et le deuxième pour faire les finitions. Cette année, l’assemblage a été simplifié ; le moteur est clipsé dans le châssis, qui est lui-même clipsé dans la carrosserie. Depuis le début, notre objectif est de combiner amélioration des performances de la voiture et écologie ».

Condé en course 1

A. Carray, chef de l’équipe Racingkart, affirme que lui et ses amis « sont tous passionnés de kart, d’où le nom de notre groupe. C’est aussi une référence aux jeux Mario Kart. Notre équipe est composée de trois binômes et notre travail était de réaliser une mini voiture compétitive, un portfolio, un diaporama sur notre voiture, et expliquer les modes de fonctionnement… On a aussi dû réaliser un stand, qu’on a choisi de faire ressembler à une route afin de faire penser aux courses de karts. Nous avons également dû rechercher des sponsors pour financer notre projet ».

Paul, de l’équipe Curiosyteam: « Nous avons créé une voiture et nous venons de la présenter au jury. C’est un bon projet, qui nous met beaucoup en valeur. On s’est énormément investi dans ce travail et nous sommes très fiers d’être là aujourd’hui ».

Paul, de l’équipe Curiosyteam: « Nous avons créé une voiture et nous venons de la présenter au jury. C’est un bon projet, qui nous met beaucoup en valeur. On s’est énormément investi dans ce travail et nous sommes très fiers d’être là aujourd’hui ».

Condé en course 2 Condé en course 3

L. Berlemont, de l’équipe Outateam, explique qu’ils ont voulu « recréer une mini voiture sur le modèle de la DeLorean de « Retour vers le futur« . A l’époque, on a eu cette idée car c’était bientôt le 21 octobre 2015, le jour où Marty McFly et « Doc » étaient censés arriver dans le futur. On a donc choisi ce thème car on s’est dit qu’il serait toujours d’actualité. On voulait qu’elle soit proche de la voiture du film, tout en la remettant dans les dimensions données dans les règles. Certaines étapes comme trouver des sponsors étaient assez compliquées, en tout cas comparé à la conception de la voiture qui était légèrement plus simple. Ce projet m’a bien plu, bien qu’on ait toujours cette appréhension devant le jury ».

A. Lesage, membre de PhantomAce, équipe qui est sortie vainqueur de Condé en Course, explique que « ce projet nous tenait vraiment à cœur. On travaille bien en équipe et on donne tous le meilleur de nous-même. On est beaucoup aidé par les professeurs. C’est quelque chose qui nous plait et on tenait vraiment à être présent pour les régionales. On espère gagner en tout cas. Concernant notre projet, on a souhaité retranscrire l’univers du film Fantomas : le stand, les vêtements, tout doit être d’époque, des années 1960. C’est pour cela que nous sommes habillés comme les personnages du film ».

Lors de cet événement était également exposée une imprimante 3D appartenant au Lycée du Pays de Condé. Elle est « nécessaire à la construction des mini voitures de course et sert à passer du virtuel au réel. On en a besoin pour créer un support et donc pour construire le matériau en lui-même. On peut trouver différents types d’imprimantes, des petites comme des énormes. Après tout dépend des objectifs à atteindre » nous explique F. Crammer. Les visiteurs ont d’ailleurs pu assistés à une présentation du matériel et à des démonstrations des étapes de la réalisation des petits bolides.

Condé en course 4

On pouvait également y voir une fraiseuse 4 axes, appartenant elle aussi au Lycée de Condé, permettant de créer des prototypes à échelle réduite.

Condé en course 5

Partenaire de la première édition de Condé en Course, l’association Haveluy Air Modeles, qui regroupe des passionnés de modélisme aérien, était présente pour animer l’événement avec des démonstrations. Avions et hélicoptères miniatures se sont donc retrouvés dans les airs pour de multiples session de voltige aerienne afin de divertir le public nombreux. Les visiteurs ont ainsi pu élargir leurs connaissances en matière de modélisme grâce à l’exposition de nombreux avions et aux explications des passionnés. J. Sabrié, membre du club, affirme « qu’en plus de pouvoir partager notre passion, cette exposition vient présenter le potentiel des différentes machines mises à disposition par le lycée (L’imprimante 3D et la fraiseuse 4 axes). On utilise à peu près les mêmes techniques pour construire ce type d’avions. On utilise l’imprimante 3D pour les pilotes par exemple. On a aussi ramené plusieurs avions en construction pour montrer les pièces en coupe numérique. Ces avions étant donc technologiquement proche de ce que fait le lycée de Condé, on a décidé de faire une exposition là-dessus ».

Condé en course 6  Condé en course 7

Pour Jacques Marissiaux, proviseur du Lycée du Pays de Condé, « c’est une première ! Effectivement, c’est la première fois qu’il y a véritablement une relation de ce genre entre le Pasino et le Lycée du Pays de Condé. Première réussie si j’en juge au nombre de personnes (plus de 200 personnes) qui sont présentes cette après-midi. Puis c’est une belle opération de séduction de promotion de notre établissement envers l’extérieur ».

M. Jackowski, l’organisateur de Condé en Course, a tenu a souligné « le beau travail réalisé par les étudiants de BTS Communication. Pour notre part, on est satisfait parce que les parents se sont déplacés, les élèves ont appréciés leur journée, ce qui est un point positif. Globalement, le Pasino est satisfait, nos partenaires sont satisfaits. Il y a eu un bon travail d’équipe, une bonne synergie, une bonne dynamique entre tous les acteurs ».

Condé en course 9 Condé en course 8

Condé en course 10

Condé en course 11 Condé en course 12