Sciences de l’ingénieur

Cette formation fait partie des baccalauréats d’enseignement général…

…et s’adresse à des élèves ayant l’intention de faire des études dans l’enseignement supérieur long. L’option SI (Sciences de l’Ingénieur) est plus particulièrement adaptée aux formations d’ingénieurs.

la formation en SI

La partie enseignement général est identique au bac S série SVT. La partie enseignement technologique comporte quant à elle une part importante de Travaux Pratiques.
Les huit heures de Sciences de l’ingénieur donne à cet enseignement son profil scientifique et technologique dans lequel on trouve l’étude de la mécanique, de l’automatisme, de l’informatique, de l’électrotechnique et de l’électronique. Ce sont les piliers des Sciences de l’Ingénieur dont l’imbrication dans les systèmes technologiques modernes est de plus en plus grande.
L’enseignement est partagé entre cours théoriques et travaux pratiques en relation avec des systèmes réels.
L’enseignement sous forme de travaux pratiques est privilégié pour faciliter l’autonomie d’action et de réflexion.
Bien sûr, l’objectif de la formation d’ingénieurs veut que ces domaines soient abordés le plus possible sous l’angle de l’analyse et de la réflexion mais ceci ne peut aller sans un minimum d’apprentissage des notions de base et donc une certaine quantité de travail d’acquisition de connaissances.
Le travail mené permet également de mobiliser les connaissances acquises en Sciences Physiques et en Mathématiques.

les poursuites d'etudes SI

Cette filière est essentiellement réservée aux élèves qui souhaitent poursuivre des études longues dans le cycle LMD (Licence Master Doctorat). Les débouchés sont extrêmement nombreux. Cette filière d’enseignement général est bien considérée. Elle permet toutes poursuites d’études (y compris dans certaines filières littéraires).
Elle est particulièrement recommandée pour entrer en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) PCSI ou PTSI. L’entrée en CPGE vous permet de préparer les concours d’entrée dans des écoles allant de la prestigieuse École Polytechnique à des Écoles d’Ingénieur de moindre importance.

Cette filière permet aussi d’accéder à d’autres études comme:
• les études du secteur médical (médecine, véto…),
• les écoles d’architecture,
• les écoles d’ingénieur recrutant directement après le Bac (dites à prépa intégrée) comme l’INSA,
• les ENI et bien d’autres avec une sélection sur dossier ou concours selon les cas,
• les Instituts Universitaires de Technologie (IUT) pour y préparer un DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) avec souvent l’objectif de reprendre des études d’ingénieur en intégrant une des écoles citées précédemment au niveau de la troisième année.

Par ailleurs, des orientations vers l’Université (filière STAPS, musicologie, et autres), vers des CPGE littéraires ou économiques, vers des écoles de commerce, des écoles de design sont constatées chaque année.